Faire grandir chacun selon son génie propre.

Nicolas Barré ( 1621 - 1686 )

Langues anciennes au Collège

Suivez presque en direct le voyage à Rome de nos collégiens qui suivent l'option "Langues et Culture de l'Antiquité"

Vendredi 2 mars :

nous sommes partis du collège à 3h du matin; malgré l'heure plus que matinale nous étions tout excités. Conduits par M Bidet et Mme Biot que nous remercions encore, nous sommes arrivés à l'aéroport de Toulouse pour prendre l'avion direction Rome. Atterrissage et décollage ont été des moments un peu "difficiles"pour certains mais nous avons volé sur une mer de nuages!
Une navette nous a rapprochés de Rome jusqu'à la gare Termini et nous avons fait,à pied, nos premiers pas sur les pavés.
Nous avons été accueillis à l'hébergement par deux hôtes qui nous ont donné les clefs des chambres avant celles de Saint Pierre!! Nous nous sommes installés et avons découvert un lieu MAGNIFIQUE en haut de la Trinité des Monts.Nos chambres donnent sur un panorama 180° sur les toits de Rome, particulièrement sur la coupole de Saint Pierre
Pour un premier contact avec la Ville Éternelle, un repas pizzas s'imposait et le choix était varié. Un régal!

Le programme du vendredi s'est achevé par la visite de la Domus Romane. Des fouilles importantes ont révélé les diverses pièces d'une  riche demeure. Ce musée est ultra moderne; grâce à un sol vitré sur lequel on se déplace, on peut voir les pièces mises à jour lors des fouilles. La Domus est située à proximité de la célèbre colonne de Trajan qui nous a été  présentée dans les moindres détails de ses 38m de hauteur.
Croyez vous la journée terminée? Que NON ! ARA  PACIS tout de blanc de son marbre totalement sculpté nous a encore montré la grandeur la splendeur et l'idéal de PAIX
Premier jour rempli de 3h à 22h et sommeil réparateur après un diner "pasta" ... certo !!

Samedi 3 mars :

Tous les matins, lever 7heures dur ... dur ...
Un solide petit déjeuner nous donne l'énergie début de journée.
Première visite de taille : le Colisée, particulièrement grand par rapport aux images dans nos livres de Latin! Dommage... la troupe de marins qui tiraient  autrefois le Velum, protection solaire, n'était pas là pour un Velum anti-pluie!
Munis des parapluies achetés en marchandant  à la nuée de vendeurs insistants, nous avons été autorisés à circuler "en rond " pour nous imaginer spectateurs dans l'ambiance des jeux romains.
Nous sommes ensuite montés sur la Palatin, lieu de résidence des hauts dignitaires antiques.Les anciens palais surplombent le long Circus Maximus où se déroulaient les courses de chars.
Ici, rien n'est petit!!
Passage incontournable au Forum, sur la via sacra entre les arcs de triomphe de Titus et de Maxime Sévère. Lieu de vie politique et civile, un champ de ruines, direz-vous! Non! Chaque pierre porte la trace de plusieurs siècles d'histoire, animés par l'idée de la conservation du feu sacré par les vestales studieusement reconstitués par l'équipe 4e et 3e sous forme d'exposés
APPRENDRE IN SITU
COMPRENDRE DE VISU
Les kilomètres chiffrent aussi compteur semelles ...les plus courageux ont poussé jusqu'à la bouche de la Vérité,ancienne bouche d'égout qui ne supporte pas et ne pardonne pas le mensonge...
La journée du lendemain étant campagnarde, il a fallu prévoir un pique-nique pour treize et au goût de chacun
ICI ... RIEN N'EST PETIT

Dimanche 4 mars
Nous débutons la journée en prenant le métro de Rome qui nous mène à la Ville portuaire d'Ostia Antica.
La visite se fait en deux temps. La première partie est guidée par Samuel, Andy, Eléonore, et Lyna qui nous renseignent sur des monuments caractéristiques de la vie quotidienne et nous font remarquer la diversité culturelle et religieuse de l'époque,avec, par exemple, le culte de Mithra. Après  avoir pique-niqué, nous continuons à explorer le site en équipes autonomes au risque ... de nous "perdre" dans la multitude des  rues.A l'aide d'un plan orienté cependant... en fonction du decumanus.Lamia a redonné sa véritable fonction au théâtre antique, en déclamant, sous les encouragements du groupe-bon public, le monologue de Don Diègue ( LE CID).
Après avoir bien vérifié, compté et recompté que personne ne manquait à l'appel, nous quittons Ostia,reprenons le métro et nous dirigeons vers la Basilique Saint-Paul hors les murs. C'est une des basiliques majeures de Rome où se trouve la sépulture de l'apôtre Paul et où tout est impressionnant parce que GRANDIOSE. Là, tous les papes sont représentés en portraits sur des médaillons muraux, mais ... il ne reste plus que six emplacements! Une légende dit que lorsque tous les médaillons seront remplis, ce sera la fin du monde ...
Nous rentrons "chez nous" à la maison d'accueil, le temps de nous préparer pour un repas au restaurant. Nous dînons dans un établissement typiquement italien, très sympathique où les serveurs ont le sens du spectacle: démonstration d'adresse avec bouteille,plaisanteries en français et en italien. Les filles s'étaient mises sur leur 31 ... et même leur 32 .. comme elles l'ont fait remarquer ⯑
Nous finissons par rentrer pour nous coucher...enfin!
Nous en sommes juste à la moitié de notre séjour

Lundi 5 mars :
La Basilique Saint-Pierre ouvre avec bonheur notre  journée. La veille nous avions déjà été ébahis par Saint Paul. Saint Pierre est encore plus surprenant de grandeur et de beauté!
Un guide dynamique nous a présenté les lieux. Munis d'un audiophone, nous étions tous reliés à ses commentaires.D'abord la place avec ses deux bras pour nous accueillir, ses fontaines et son obélisque. Quelques travaux d'aménagement et les préparatifs de Pâques nous ont donné accès plus ou moins près à  la Porte Sainte à la Pietà et au baldaquin.Une colombe en cristal de roche donne à tous la Lumière divine.Nous sommes descendus dans la crypte où sont rassemblés les tombeaux des Papes
La villa Borghese nous attendait "lieu source d'inspiration et de respiration " La collection de la famille Borghese présenté des sculptures marbre étonnamment travaillées avec souplesse par Le Bernin.La lecture du tableau Amour divin amour profane de Vecellio a suscité une réflexion et un long échange entre nous, chacun tentant d'interpréter les symboles et attitudes des personnages.
Apollon et Daphné changée en laurier a été  le paroxysme de cette riche visite.
Sur le retour vers l'hébergement nous avons fait halte au Pincio entouré de jardins, lieu de rendez-vous des amoureux et vue totale sur ROME.
A deux pas de notre hébergement la Villa Médicis accueille de futurs artistes en tous arts, français, pour une année d'imprégnation et de création à Rome.
En résumé tout ici est INCROYABLE

Mardi 6 mars :

Quelle chance! Ce mardi matin départ 8h40 ... un quart d'heure de sommeil gagné!
Rendez-vous Piazza Barberini à la fontaine du Triton, avec notre guide Sophie. L'itinéraire "Baroque   intime " partait de la colline du Quirinal sur les traces de Boromini et du Bernin, deux artistes de l'époque du Pape Urbain VIII. D'abord en concurrence artistique, ils finiront par croiser leurs talents.
Le baroque c'est à la fois la couleur, le mouvement et l'illusion. L 'église Sainte Vittoria et l'église Saint André ont illustré pour nous  les deux styles différents de ces deux artistes. Nous  avons levé le regard sur les coupoles et les lanterneaux pour admirer la colombe du  Saint Esprit.  Le point final de la visite était là célébrissime Fontaine de Trévi. Imaginez la façade entière d'une maison 4 étages, couverte des sculptures de Neptune et des tritons qui tiennent les chevaux de l'océan calme ou agité.
Nous avons, bien sûr, jeté chacun notre pièce dans le bassin pour que notre voeu de revenir à Rome se réalise un jour ou l'autre.

Après-midi on ne peut plus remplie aux musées du Vatican où nous avons vu se succéder les différentes époques depuis l'Égypte jusqu'à l'impressionnante Chapelle Sixtine
Une vraie richesse de sculptures  tableaux  mosaïques momies tapisseries
De retour à la Trinité des Monts un guide nous a montré les lieux plus cachés dont l'anamorphose  de Saint François de Paule différente en deux sens de lecture.
Dernier repas pasta dans l'ambiance générale avec un autre groupe scolaire venu de Belgique. Boucler les valises ne fut pas une mince affaire ... car les petits souvenirs rapportés occupent plus de place!on s'y met à plusieurs pour fermer en force et on emporte Rome dans nos bagages

 

Mercredi 7 mars :

Comme le temps passe vite à ROME...

Les heures ont coulé comme le cours du Tibre, en méandres presque  baroques, et la semaine atteint, en Vérité, son embouchure!

Un bain de foule dans le métro, nous envahissons une rame, treize personnes, treize bagages, il faut jouer des coudes!

Trinité des Monts, Termini, Fiumicino, les noms se déroulent en sens inverse. Pour profiter fino al ultimo momento , on verra bien un "petit" musée de plus! D'accordo! Et ce sera le Palazzo Massimo qui possède une très importante collection archéologique:

Au sous-sol, objets du quotidien, bijoux et pièces de monnaie .Une momie romaine d'enfant marque particulièrement les esprits.

Au niveau au-dessus, des sculptures romaines,classées chronologiquement, montrent l'évolution des coiffures et des modes.Vrai jeu du portrait antique pour identifier les empereurs et leurs épouses.

A l'étage supérieur, de superbes  fresques mosaîques champêtres proviennent  des murs de la villa de  Livie.

Il est temps d'un tour de navette, d'un vol d'avion, d'un trajet en bus pour retrouver PAU et nos familles.

ARRIVEDERCI  ROMA          GRAZIE  MILLE  ROMA.

 

cena romana affiche


de gustibus romanis

Proposition, dès la 5°, d'un enseignement bilingue qui :

  • Associe l'étude des textes et de la civilisation.
  • Donne lieu à la réalisation de projets variés : sorties, voyages, repas, jeux, archéologie...
  • Fait usage des nouvelles technologies.

L'étude des langues anciennes s'adresse à tout élève curieux, assidu et, quel que soit son niveau, prêt à s'engager sur trois ans.

Fil d'Ariane

logo la classe amelioree

Logo COLA

logo ejnb

Connexion | Présentation de l'établissement | Plan du site | Archives | Mentions légales

Copyright 2016 École et Collège Nicolas Barré Saint-Maur. Tous droits réservés.